Points de vue sur l'actualité

La moitié des salariés à temps complet en dessous des 1400 euros nets mensuels

En 2001, le salaire moyen mensuel pour un travail à temps complet dans une entreprise privé ou du secteur concurrentiel s'élevait à 2 190 euros bruts, soit quelque 1 750 euros nets de tout prélèvement. Un cadre à temps complet percevait un salaire mensuel moyen net de 3 380 euros et un ouvrier un salaire de 1 280 euros, " proche de celui d'un employé ", précise l'Insee à l'origine de cette étude sur les salaires. Ainsi un cadre gagnait en moyenne 2,6 à 2,7 fois plus qu'un ouvrier ou qu'un employé : un rapport stable depuis plusieurs année, selon l'organisme public. La constance du rapport est également relevée concernant le salaire des femmes et celui des hommes. En effet, le salaire mensuel moyen net d'un homme à temps complet était de 1 870 euros, tandis que celui d'une femme s'élevait à 1 500 euros, soit un écart de 20% environ, dû pour partie, selon l'Insee, à une différence de qualification : 19% des hommes étaient cadres en 2001 contre 12,5% des femmes. Si le salaire mensuel moyen net est de 1 750 euros, le salaire médian, qui partage la population des salariés à temps complet en deux groupes d'effectifs égaux, se situe, quant à lui, à 1 400 euros net par mois. 10% des salariés à temps complet ont gagné en 2001 moins de 930 euros nets mensuels ! A l'autre bout de l'échelle, 10% des salariés à temps complet ont gagné plus 2 810 euros nets mensuels.

Enfin, compte tenu de la hausse des prix à la consommation de 1,7% en moyenne en 2001, l'Insee évalue la hausse du pouvoir d'achat du salaire net mensuel à 1,1% entre 2000 et 2001. Elle n'était que de 0,5% entre 1999 et 2000. Les négociations annuelles sur les salaires s'ouvriront prochainement dans les entreprises.